femme qui a des fibromes utérins et pose ses mains sur son ventre

Les fibromes utérins

Définition des fibromes utérins

Les fibromes utérins sont des nodules qui se forment par la prolifération anormale de cellules musculaires de la paroi de l’utérus. Ce sont des tumeurs bénignes (non cancéreuses). C’est d’ailleurs la tumeur non cancéreuse la plus fréquente. Dans le langage médical les fibromes sont aussi appelés myomes ou léiomyomes. 

Quelles sont les causes des fibromes utérins ?

L’apparition des fibromes est fréquente chez la femme adulte et toucherait environ 1 femme sur 4. A 50 ans, 70 à 80% des femmes sont touchées par ces tumeurs bénignes. Les fibromes régressent naturellement après la ménopause.

La maladie est causée par des déséquilibres hormonaux (oestrogènes et progestérones). Elle est liée à l’âge, à l’origine ethnique et aux prédispositions familiales.

Quels sont les symptômes?

Ils peuvent parfois être totalement asymptomatiques et ne nécessiter aucun traitement. Dans ces cas-là, ils sont découverts lors d’un examen gynécologique de routine, ou pour un examen pour une toute autre raison (échographie de grossesse par exemple).

Mais bien souvent un ou des symptômes vont être révélateurs. Ils peuvent être :

  • Des ménorragies : des règles abondantes et prolongées. Elles peuvent même être hémorragiques et accompagnées de caillots.
  • Des métrorragies : des saignements entre les règles.
  • Une sensation de pesanteur dans le bas ventre, une envie plus fréquente d’uriner ou une constipation.
  • Une anémie liée aux pertes de sang abondantes et qui peut se manifester par une sensation de fatigue et d’essoufflement au moindre effort.
  • Des rapports sexuels douloureux

Tous ces symptômes peuvent être très gênants et influencer la qualité de vie. Ils  peuvent dégrader le bien-être en général, le travail, la vie sociale, la vie sexuelle et sentimentale, les activités quotidiennes.

Fibromes utérins et fertilité

La maladie comme ses traitements peuvent avoir une incidence sur la fertilité.

Selon leur localisation, ils peuvent empêcher la nidation de l’œuf dans la cavité utérine et être source d’infertilité.

Dans la plupart des cas, les femmes porteuses de fibromes ont une grossesse normale. Mais la grossesse doit être particulièrement surveillée car parfois des complications surviennent. L’accouchement peut-être prématuré et le risque hémorragique en post-partum est augmenté.

Traitements

Seuls les fibromes symptomatiques nécessitent d’être traités. Les fibromes asymptomatiques seront seulement surveillés.

Différents traitements existent médicamenteux ou chirurgicaux. Ils sont décidés en fonction des symptômes, de la localisation et du nombre des fibromes, du désir de grossesse, du souhait de conserver son utérus ou non. Ils sont à discuter avec le gynécologue qui vous suit

Ressources pour aller plus loin

Le site mon-fibrome.fr est dédié aux personnes porteuses de fibrome. Il regorge d’informations et propose un outil d’aide à la consultation de choix de traitement.

Le blog Fibrome, ta mère et sa page Instagram a été créé par Cécile pour faire parler de cette pathologie dont on parle trop peu. Elle y parle de son expérience (en tant que patiente experte). On y retrouve des témoignages, du partage, du fun et des infos pour vivre avec un fibrome. Le blog et la page insta son joliment agrémentés des illustrations de Coraline.

Partagez ce conseil!

Share on facebook

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire